Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
  

Crachats d'étoiles

Version  XML 
Recherche

Archive : tous les articles

Virgules



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Tournez manèges
*
^
Umjpj


Creuser dans la foule

D'abord il y a Bart.
Bart est une des seules personnes que je connaisse capables de soutenir mon regard-épuisant (c'est un coup d'oeil très spécial, qui consiste à scotcher ses yeux sur le destinataire, à les lui accrocher en pleine face, généralement dans une des petites marbrures de l'iris). C'est un lancé de pupilles de type olympique, pour voir si la personne est capable de les rattraper au vol ou si ça lui crève le visage comme un disque dans un mur de carton-pâte.

La première fois que j'ai fait mon regard-épuisant, j'étais en CM2 et c'était pour analyser très précisément la couleur des yeux de celui que je dessinais.

Bart a des yeux bleus moches mais il soutient si bien mon regard-épuisant qu'ils en deviennent lumineux, enveloppants.

---


Je m'accroche à ces détails comme à des soupapes, pardon pour les obsessions


Ecrit par Kohva, le Dimanche 16 Septembre 2007, 22:00 dans la rubrique "".


Commentaires :

  Ermith
Ermith
17-09-07
à 00:07

Je te jure, là-bas il te faut Roubaud [je te prépare une lettre mais ça n'a aucun rapport]

Il écrit des poèmes en jeu de go. Pion noir pion blanc.
Ca ne se lit pas que sur les canapés d'angle, même si c'est mieux, entendons nous bien là dessus.

(Je t'attends pour prendre le thé sur msn un de ces soirs)

3.3 * [GO 146] 3.3.1 l'oubliée la plus infime sur la rétine d'Andromède la moins caillou poussière pour les cantonniers de Procyon prise dans le plus petit oeil angulaire brille comme moindre brillant ongle dans la paume perle verroterie à l'instant sortie de l'eau ce soir les oiseaux les feuilles les épouvantails sont disjoints les minutes lumignons et de route à route on répond dans les langues de musaraigne de loriot ce soir ....

5.1 [GO 143] 5.1.1 Le jour est suspendu à cette hauteur de pierres touffe l'herbe parait à la jointure des dalles c'est le coin de la vue qui pénètre par la cassure du rempart ( tour du guet rive et le paon robe plissée la chevelure du personnage courbé sur le timbre de l'eau arrondie l'harmonique du signal rectangulaire)


  Ermith
Ermith
17-09-07
à 00:07

Re:

Dediou mon icône est immonde.