Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
  

Crachats d'étoiles

Version  XML 
Recherche

Archive : tous les articles

Virgules



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Tournez manèges
*
^
Umjpj


Radiothérapie, épisode 1

Etrange ce moment où le principe de vie vient surpasser la pulsion de mort. Mais pas par volontarisme : disons par défaut, épuisement de la seconde. Ainsi n’y aura-t-il pas d’histoire de résurrection.

 

Ah si, je fais de la danse de salon. Il y a des types un peu transpirants, un peu nerveux, qui ont peur de vous tenir et de vous casser le bras – ou peut-être est-ce mon bras qui a l’air si friable ? Et je les sens gênés du contact qui s’établit entre nous. Alors ils s’absorbent dans leur pas, et moi je détaille leur démarche guindée, leur ossature de jeune homme, bien taillée, pleine de ce principe de vie dont je parlais avant, et qui m’a fait défaut jusqu’à l’absurde.

 

 

Il y avait ce mythe de la télé-portation quand j’étais petite (on avait des mythes technologiques à l’époque), on disait que ce serait bientôt possible, et que le seul danger résidait dans le fait que des molécules pouvaient se perdre en route. Concrètement, on encourrait le risque de se retrouver avec des morceaux en moins en voulant aller faire ses courses un peu trop vite.

 

Eh bien voilà, j’ai perdu des molécules en route, mais de façon assez régulière du point de vue de la structure d’ensemble, de telle sorte qu’elles ne manquent qu’à la manière de quelques pixels savamment escamotés. Quelques rustines, ou alors on évoquera Monnet l’impressionnisme qu’il faut se reculer pour regarder le tableau, et voilà.

 

Un peu d’impressionnisme dans ce monde de brutes ma brave dame.

 

 

 

Je traverse, tous les jours, la grande arcade qui mène à chez moi, et dont les arches vous englobent de soleil ou de lampadaire, selon l’heure. J’aime les deux, mais ce que je voulais dire, c’est qu’en passant dans ces bandes de lumière, je m’imagine toujours irradiée, à la manière d’une radiothérapie.




Ecrit par Kohva, le Lundi 29 Septembre 2008, 02:19 dans la rubrique "".